Association pour la Démocratie et la Paix en Ex-Yougoslavie
Bilan des Rencontres
«Du Monde aux Balkans»

 

 

Rencontres avec les cultures contemporaines

et la citoyenneté en ex-Yougoslavie.

Toulouse, du 26 novembre au 1er décembre 2001.

 

 

 

Sommaire

 

Guernica, présentation rapide

 

« Du Monde aux Balkans »

objectif

programmation

partenaires

 

Bilan

Petit journal de bord

Accueil

Bilan financier

 

Perspectives

 

Remerciements

 

Retour au sommaire du Site

 

 

 

 


Guernica A.D.P.E., présentation rapide

 

 

Guernica, Association pour la Démocratie et la Paix en Ex–Yougoslavie est née en 1993 de la volonté de jeunes toulousains de réagir aux exactions commises dans les Balkans. Choqués par la couverture médiatique qui en est faite dans les médias français, ils décident de s’informer par d’autres biais, et d’essayer d’aider, à leur niveau, les populations locales.

 

Zone de Texte:  

Ils participent ainsi à plusieurs convois humanitaires, et font connaissance avec Mostar. Mostar, ville symbole de la division communautaire initiée par la guerre et « gelée » par les accords de Dayton.

 

Les accords de Dayton, en 1995, mettent fin au conflit et partagent la Bosnie-Herzégovine en 2 : la République Serbe de Bosnie et la Fédération Croato–Musulmane (dirigée par un gouvernement de coalition).

 

La ville de Mostar, située à 200km au sud de Sarajevo, est elle–même scindée : dans la partie Est, les bosniaques ; dans la partie Ouest, les Croates.

 

L’association Guernica se donne pour objectif d’œuvrer à la réconciliation des deux communautés. Très rapidement, l’action se porte sur le terrain culturel. En juillet 1997, est organisé le premier festival de Mostar, en collaboration avec une association de Grenoble, Drugi Most, qui travaille dans le même sens.

Au départ constitué uniquement d’organisateurs et artistes français, le festival a été reconduit tous les ans, allant toujours plus dans le sens de la rencontre et de l’échange avec la population locale. Cela a abouti en l’an 2000 à la création du COFIM (Comité d’Organisation du Festival Interculturel de Mostar), qui réunit des associations de jeunes de Mostar, Guernica, Drugi Most et RAI (Barcelone). Par ailleurs, les artistes invités pendant le festival 2001 venaient de France, d’Espagne, d’Allemagne, de Bosnie et de plusieurs autres pays de l’ex Yougoslavie.

 

Cette année 300 personnes, artistes et organisateurs venus de toute l’Europe, tous bénévoles, ont travaillé pendant 2 semaines à l’organisation du 5ème Festival Interculturel de Mostar (FIM).

 

Aujourd’hui, le but de Guernica est de poursuivre cette action, mais également de nouer là–bas des liens avec d’autres organisations citoyennes, de continuer, en France à informer sur la situation dans les Balkans et de faire découvrir des artistes d’ex-Yougoslavie.

C’est ce qui a conduit Guernica à organiser les rencontres intitulées «  du Monde aux Balkans », pendant une semaine, fin novembre 2001, à Toulouse.

 

[Retour au sommaire du bilan]

 

 


« Du Monde aux Balkans »

 

Zone de Texte:  
Exposition du Škart  Studio à Mix’Art Myrys.
Objectifs

 

L’idée d’échange avec les pays d’ex-Yougoslavie est présente dès le début de Guernica. Il fallait donc en arriver à une réciprocité des actions.

 

D’autant que, plus les années passaient, plus les rencontres avec les artistes et citoyens de Mostar et de Bosnie–Herzégovine devenaient riches.

 

D’où l’idée de cette manifestation. Faire venir du monde aux Balkans, ou faire un zoom, depuis le Monde, jusqu’aux Balkans : le but était d’informer et de faire découvrir de jeunes artistes.

 

Pour cette première édition, notre volonté était de poursuivre les échanges initiés lors du FIM et de poursuivre le développement de la structure fédérative, le COFIM[1].

Ainsi, les 35 artistes et citoyens venaient presque exclusivement de la ville de Mostar. Ville où la culture reste encore instrumentalisée au service des discours nationalistes.

 

 

 

Programmation

 

Ces rencontres étaient organisées en partenariat avec l’association Drugi Most, qui les ont programmées à Grenoble du 19 au 24 novembre.

A Toulouse, elles consistaient en une semaine d’événements culturels et artistiques, avec des temps de réflexion et de discussion. Ces événements avaient lieu dans plusieurs lieux toulousains, fréquentés habituellement par divers types de publics.

La ville était ainsi investie par plusieurs expos photo et arts plastiques, des projections vidéos, une soirée poésie performance, des concerts, des discussions – tout cela réalisé par des artistes de Mostar – et une conférence bilingue en français et serbo–croate. Par ailleurs, des groupes de musiciens toulousains sont également venus accompagner différents événements.

 

 

Lundi 26 novembre

 

20h: Restaurant le PréVert à Ramonville

repas concert de soutien

sur réservation au 05 61 52 20 94

concert: Roulietta (flamenco gadjo en vivo)

repas : 70F

entrée, couscous, dessert, ½ de vin,

apéro et café compris.

 

ðMardi 27 novembre

 

18h : Médiathèque associative

vernissage concert

vernissage : exposition photos du Mladi Most

« Toilettes et parties du corps humain » et « Paysages d’Herzégovine »

concert : Lebedik quartet (musique klezmer)

 

22h30 : Cave Poésie

soirée poésie performance avec Sabahudin Hadžialić et l’Alternativni institut (Mostar) accompagnés par l’ensemble Polytropes  (musique improvisée, Toulouse)

 

ðMercredi 28 Novembre

 

18h30 : Mix’Art Myrys (salle rue Boulbonne)

vernissage de l’exposition du peintre Želimir Fisić (Etudiant des Beaux-Arts de Široki Brijeg)

 

21h : le Bijou

projection vidéo : reportage de Roberto Della Torre (Toulouse), et reportage de Ermin Hajić (Mostar), réalisés en juillet 2001 lors du Festival Interculturel de Mostar.

concert : Le Cri du Caillou (Free Jazz déchirant mitonné dans l’arrière cuisine de ma grand mère)


ðJeudi 29 novembre

 

18h : Mix’Art Myrys

Vernissage de l’exposition de Svjetlana Sakić & Džemal Dacić et de Alter Art (Travnik)

Concert : Les Marinouches (musique des Balkans)

 

20h30 : Théâtre Sans Frontières

conférence « Srebrenica et la justice internationale » avec Agnès Casero (avocate) et François Soltić (président d’Europe Alternative)

 

ðVendredi 30 novembre

 

20h : cinéma l’ABC

projection : Super 8 Stories d’Emir Kusturica

 

ðSamedi 1er décembre

 

Journée de clôture à Mix’Art Myrys

En partenariat avec Mix’Art Myrys

Restauration sur place

 

18h : vernissage de l’exposition réalisée par les artistes de Mostar en résidence

 

Soirée pluridisciplinaire :

Projections vidéo : des reportages sur Mostar de Roberto Della Torre et des courts métrages (Low-Fi Video, 3rd & 4th Yugoslav Cheap Film Festival Selection, Belgrade)

Installations, performances, Zona Loza,….

 

21h : concerts  (2 scènes) :

Le Vrack (orchestre acoustique en vrac, Toulouse)

MIFOC Official Scandal Band (Mostar)

Yafunk (Toulouse)

Handle with Care (Mostar)

Pigz Will Toast (Toulouse) + Guests

 

 

 


 

 

       Tout au long de la semaineoooo 

z z   Ž Expo photo z:

Atelier photo du Mladi Most « Toaleti i djelovi tjela ! (Toilettes et parties du corps humain) » et  «Pejzaž Hercegovine (Paysages d'Herzégovine)»

Lieu : Médiathèque Associative

 

z Ž Most’Art habite Mix’Art z:


Exposition du peintre Želimir Fisić

salle rue Boulbonne

Expositions photographiques :

-          Svjetlana Sakić « Djelovi Tjela » et Džemal Dacić  « Einstürzende Neubaten » ;

-          Alter Art (Travnik, BiH)

Exposition d’œuvres « Škart Retrospektiva MIX » et résidence artistique des membres du Šk…+art.

 

z z  Ž Stand d’infos a myrysz:

Vous y trouverez des gazettes d’information sur les artistes présents, sur la situation en ex-Yougoslavie et sur les actions de Guernica

 

[Retour au sommaire du bilan]

 

 

 

Partenaires

 

Zone de Texte:  
Exposition du peintre Želimir Fisić à Myrys.
Les rencontres « Du Monde aux Balkans » ont pu être réalisées grâce au soutien :

 

 

§         des différents lieux qui nous ont accueillis :

-         le restaurant « le PréVert » (Ramonville) ;

-         la Médiathèque Associative ;

-         la Cave Poésie ;

-         le Bijou ;

-         le Théâtre Sans Frontières ;

-         l’ABC ;

-         Mix’Art Myrys.

 

 

§         des institutions partenaires :

-         Mairie de Toulouse ;

-         Conseil Régional de Midi-Pyrénées ;

-         Université de Toulouse le Mirail.

Discussion au cinéma l’ABC.

 
 

 


§         Du journal Intramuros ;

 

 

§         de Walter Sené (conception de l’affiche) ;

 

 

§         de l’association Drugi Most (Grenoble) ;

 

 

§         du Comité d’Organisation du Festival

Interculturel de Mostar (COFIM) ;

 

 

§         du GAEC des milans.


[Retour au sommaire du bilan]

 

Retour au sommaire du Site



[1] Nous avons profiter de cette occasion pour organiser une assemblée du COFIM qui a réuni, dans les locaux de Mix’Art Myrys, les associations bosniennes, espagnole et françaises. Cf la partie « Petit journal de bord ».